Depuis la crise économique de 2010, le Portugal a vu son succès touristique croître année après année. Ce succès s’explique en partie par les efforts consentis par le pays pour attirer les touristes européens, mais également par les beautés naturelles, la richesse culturelle, la gastronomie, les vins remarquables et le sens de l’accueil portugais, savant mélange d’authenticité et de sympathie. Peu importe la région visitée ou la durée du séjour. City trip à Porto ou à Lisbonne, randonnée dans les îles des Açores ou sur l’île de Madère, séjour estival sur les plages d’Algarve, croisière sur le Douro, séjour à la campagne dans l’Alentejo ou flâneries à Coimbra sont autant d’occasions de découvrir les vins locaux. Et dès que l’on goûte ces vins souvent vinifiés à partir de cépages locaux - ce qui contribue à leur identité forte - on comprend leur potentiel et on découvre leur pouvoir de séduction.

Chez Rob The Cellar, les vins du Portugal sont bien représentés depuis plusieurs années. Voici donc quelques pistes pour prolonger l’ambiance des vacances ou raviver vos meilleurs souvenirs.

L’élégance du Dão

En plein centre du Portugal, la région du Dão produit traditionnellement des vins élégants et minéraux, un peu tanniques. La cuvée Evidencia de chez Parras n’a pas vocation à vieillir des décennies ou à concurrencer les grands vins de Bourgogne, mais elle est sacrément séductrice ! D’une souplesse parfaite, très soyeuse, elle se boit sans soif. Difficile de ne pas finir la bouteille, le jus coule tout seul. Composé des cépages autochtones alfrocheiro preto et touriga nacional, c’est un parfait exemple de vin modeste mais personnel, simple mais représentatif de son terroir. Servez-le un peu rafraîchi quand il fait très chaud : il ne s’en portera pas plus mal, ni vous d’ailleurs …

Lisbonne, à quelques kilomètres des vignes de Rodrigo Filipe

Dans la région de Lisbonne, dans le petit village de Alvorninha dans la commune de Caldas da Raina, Rodrigo Filipe mène un projet très personnel sur les terres familiales : Humus. Ce vin de caractère vient de la terre, il l’affiche en grand dès l’étiquette, et c’est une évidence à la dégustation. Grand vin de plaisir, rustique comme il faut, il envoûte dès l’entame par sa complexité et ses arômes de fruits très purs, intenses, mâtinés d’une touche…d’humus, bien sûr. Rodrigo Filipe est un aficionado de la tradition et du bio, du vrai. Pas question pour lui de cochonner ses parcelles et ses vignes avec des pesticides ou des herbicides, tout est fait le plus naturellement possible. Et comme c’est un excellent vinificateur, ça se ressent jusque dans la bouteille, où le vin avance sans masque et se livre  tout entier. Hors des grandes appellations et des sentiers battus, Humus est une bête de gastronomie : accompagné d’une côte à l’os maturée ou d’un gibier à poil en saison, il dévoilera toute son originalité et son tempérament !

Initiation au Vinho Verde avec Anselmo Mendes

Au Nord-Ouest du Portugal, entre Porto et la frontière espagnole, on trouve les vins de l’appellation Vinho Verde. Les plus chanceux auront dégusté notre coup de cœur absolu : le Vinho Verde cuvée Parcela Unica. L’un des plus grands blancs portugais, produit par Anselmo Mendes, qui est le « Patron » sur l’appellation Vinho Verde. Le cépage roi, là-bas, est l’alvarinho, qui donne des résultats passionnants, aussi bien au Portugal que dans le nord de l’Espagne où il prend la dénomination d’albariño. La cuvée Parcela Unica n’est produite que les meilleures années, avec les meilleurs raisins des plus vieilles vignes. C’est un vin extraordinaire, long, tendu, complexe et imposant en même temps. Il est de longue garde. Le déguster, c’est faire l’expérience de l’élégance absolue. A table, il faut lui réserver les mets les plus fins : homards, turbots, coquilles Saint-Jacques, pas d’hésitation à avoir, il en est certainement digne !

Madère et la collection de la maison Barbeito

Et pour les randonneurs au pied marin, qui ont poussé la curiosité jusqu’à l’île de Madère, nous allons partager notre amour pour les madères. L’île volcanique nous offre les vins mutés parmi les plus passionnants du monde. Les processus de fabrications sont uniques, les cépages autochtones et la richesse des gammes et millésimes disponibles est incroyable. C’est un monde d’une complexité folle, qu’il convient de décrypter un peu si on veut l’aborder sereinement. C’est pour cela qu’est née « The Madeira Collection », un assortiment de différents assemblages concoctés par la maison Barbeito, dans un souci permanent de qualité. Jamais Barbeito ne sacrifie celle-ci à la vulgarisation, mais les vins, numérotés de 1 à 5 et décrits précisément sur les étiquettes ne laissent pas le dégustateur au bord du chemin. Les madères sont à découvrir, avec de bons fromages à pâte dure, avec des desserts au moka ou aux fruits secs. Ou à boire seuls, comme les vins de méditation qu’ils sont redevenus.

vins porto

Les portos de Graham’s, à travers les modes

Comment évoquer le Portugal sans parler des portos. Ils ont toujours été un point névralgique de la gamme de Rob The Cellar. Parce qu’ils sont issus de maisons centenaires dont la tradition est la clé de voûte. Et pour Rob The Cellar aussi, la tradition est primordiale. La cave, résolument moderne et au goût du jour, a su au fil du temps valoriser l’aspect immémorial du vin et le savoir-faire qui y préside.

Parmi toutes les grandes maisons de Porto, il en est une que l’équipe de Rob The Cellar affectionne particulièrement : Graham’s. Fondée en 1820 par les frères Graham, la maison a su rester indépendante au fil des siècles. Depuis 1970, elle appartient à la famille Symington qui, à l’inverse peut-être des grands groupes, en préserve le côté artisanal et « haute-couture ». Chaque vintage est un joyau, chaque assemblage une composition savante et délicate.

Le fameux « The Tawny » en est un excellent exemple. Ce n’est pas le tawny le plus âgé mais il est d’un raffinement parfait et conserve encore quelques notes de fruits frais dans sa palette aromatique de fruits secs et d’encaustique, d’écorce d’orange et de figue confite. C’est un maître achat. Notons l’existence d’une cuvée spéciale chez Graham’s : le Natura Reserve. C’est un vin bio, ce qui reste encore marginal à Porto.

Au-delà de ces cuvées, Graham’s compte de nombreux vins hors normes. Des vintages de la Quinta dos Malvedos aux parcellaires des Stone Terrasses en passant par le Single Harvest 1952 et, plus rare encore, le fameux « Ne Oublie », de la vendange de 1882. Rendez-vous compte, le vin a plus de 135 ans ! Vous l’aurez compris, on ne parle presque plus maintenant de tradition, mais d’Histoire !